Comment souscrire à un prêt immobilier ?

Il est désormais connu de tous que l’immobilier est un secteur en plein essor et surtout très rentable pour ceux qui ont eu le flair quelques années plus tôt d’investir dans ce domaine. Même s’il est vrai que c’est un secteur très porteur, il faut tout de même nuancer que ce secteur demande en parallèle un investissement assez important qu’il s’agisse d’un projet immobilier pour habitats personnels ou pour des locations. Le meilleur moyen d’y faire face et de finir le projet dans un temps record est de recourir à un prêt immobilier.

Pourquoi recourir d’abord à un prêt immobilier ?

Certains projets peuvent être démarrés sur fonds pendant que d’autres sur des dons et legs, et d’autres encore sur des prêts. En ce qui concerne le secteur de l’immobilier, pour démarrer un projet d’une envergure plus ou moins grande sur fonds propres, cela signifie que l’entrepreneur lui-même dispose de suffisamment de ressources pour y faire face sans recourir à aucune aide extérieure. Si tel n’est pas le cas, le seul organisme vers qui se tourner pour avoir facilement ces fonds est la banque. Le rôle de la banque est de financer ce genre de projet en finançant non seulement le développement de cet environnement qui abrite le bâtiment mais aussi accompagner l’entrepreneur dans son projet par le crédit immobilier ou par le prêt immobilier.

Quelle est la particularité du prêt immobilier ?

Avant de se lancer dans cette démarche, il est toujours judicieux d’avoir les bonnes informations pour un meilleur investissement. Il existe plusieurs institutions bancaires, chacune avec sa particularité. Les conditions proposées par l’une peuvent être plus rigides que celles proposées par l’autre. Le taux, le temps de décaissement, l’apport de l’emprunteur, etc. Ce sont des éléments qui doivent être passés au peigne fin pour en sortir gagnant.

Au niveau de la banque, notez qu’elle aura besoin d’un apport du souscripteur dans les proportions de 10 à 20 % selon les cas bien entendu. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est souvent recommandé d’avoir une idée sur le montant à investir bien avant la souscription à ce crédit.

Aussi, la capacité d’emprunt retenue généralement par les banques ne doit pas dépasser les tiers du revenu du souscripteur ce qui est étroitement lié aux remboursements mensuels. Et ceci est tout à fait logique, histoire de permettre à l’emprunteur de respirer même en étant sous prêt immobilier.

Quel est le profil idéal pour un prêt immobilier ?

En fonction des banques, les critères du profil idéal peuvent varier. Mais il faut retenir que certains éléments quelle que soit la banque doivent figurer dans ces critères.

Un souscripteur titulaire d’un contrat à durée déterminée (CDD) auprès d’une société fiable est toujours le bienvenu à la banque. S’il présente plusieurs années d’expérience ou d’ancienneté à sa corde, alors son profil devient de plus en plus intéressant. Ces éléments sont de nature à rassurer la banque en dehors des garanties et des assurances dont dispose l’emprunteur dans son dossier.