Comment démarrer son business à partir d’un prêt personnel ?

Tout employé à un certain moment de sa vie a tendance à se tourner vers l’entrepreneuriat. Et c’est l’intérêt de toutes les années d’expériences que l’on acquiert au sein d’une entreprise ou chez un patron. Peu importe le domaine dans lequel, l’on compte se lancer. La motivation et la réussite du nouveau projet dépendent de la passion ou de l’énergie qu’on lui accorde. Mais là n’est pas le plus grand souci : où trouver le financement pour démarrer ? C’est ce qui constitue le plus souvent un frein au démarrage.

Opter pour un prêt personnel entreprise

Il est encore plus avantageux d’être un employé ou un salarié lorsque cette fièvre d’entreprendre vous prend. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela vous donne l’opportunité de souscrire à un prêt personnel entreprise afin de procéder au lancement de votre propre structure en parallèle. Même si cela demande deux fois plus d’efforts, il faut reconnaitre que l’un des plus gros soucis qui sera la recherche de financement est de facto réglé.

En réalité, il n’y a pas que ce type de prêt personnel pour se lancer dans l’auto-entrepreneuriat, mais c’est un crédit qui présente l’avantage d’être remboursé à un taux moins élevé que la plupart des prêts sur le marché.

Les produits financiers tels que le PCE (Prêt à la Création d’Entreprise) ou le NACRE sont des dispositifs dont l’objectif premier est de venir en aide aux créateurs d’entreprise, mais compte tenu de la lourdeur administrative, du fort taux d’intérêt, des procédures et conditions d’obtention du prêt qui sont pour la plupart du temps un peu trop contraignant pour l’emprunteur ; l’option de recourir à un prêt personnel entreprise règle bien de problèmes et permet à l’auto-entrepreneur de gagner du temps.

Ce type de prêt est –il vraiment avantageux pour l’entrepreneur ?

Oui, oui et oui. Le prêt personnel entreprise est reconnu moins contraignant et très avantageux pour l’emprunteur parce qu’il fait recours à moins de justificatifs de la part de l’organisme bancaire en charge du crédit. Il est même parfois connu à raison sous le terme de prêt personnel sans justification. Plusieurs autres avantages militent en sa faveur, mais celui-ci reste le plus important. Il suffit d’avoir un emploi stable avec des salaires bien réguliers pour que l’organisme soit convaincu de vous octroyer le crédit. Votre dossier de crédit sera toutefois examiné, mais pas avec la même rigueur que s’il s’agit d’autre type de crédit.

Aussi, en fonction de sa capacité financière, l’auto-entrepreneur ou l’emprunteur dispose d’une certaine liberté à fixer les mensualités de remboursements de son crédit.

Un autre point essentiel à ne pas négliger est le fait que l’emprunteur n’est pas tenu de fournir des justificatifs sur la destination des fonds demandés alors que s’il s’agissait d’un PCE, tous les éléments du dossier doivent le démontrer.

En plus, non seulement le taux du crédit est acceptable, mais surtout il est constant jusqu’à la fin du contrat.

En revanche, tous ces avantages n’empêchent pas de procéder à des simulations avant de se lancer.